Recomprimer pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Fluxys s’est engagée à réduire de 50% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2025 par rapport à l’année de référence 2017. Un des moyens pour atteindre cet objectif : la technologie de recompression mobile utilisée par nos équipes sur le terrain.


  


Lors de certaines interventions sur son réseau, Fluxys doit isoler des tronçons de canalisation et évacuer le gaz résiduel qui y est présent pour pouvoir travailler en toute sécurité. Pour éviter de relâcher ce gaz dans l’atmosphère, nos équipes recourent de plus en plus souvent à une installation de recompression mobile. Grâce à cette installation, le gaz résiduel peut être aspiré du tronçon à vider, puis recomprimé pour être réinjecté ailleurs dans le réseau.

Récemment, Fluxys a une nouvelle fois utilisé des compresseurs mobiles lors d’une intervention sur la canalisation Loenhout-Lillo. Résultat : près de 100.000 mètres cubes de gaz naturel n’ont pas été mis à l’air, ce qui équivaut à un gain d’environ 1.650 tonnes de CO2 ou, pour le dire autrement, aux émissions d’une voiture faisant 360 fois le tour du monde (115 g CO2/km).