#herewego

Rendre la transition tangible en passant à l’action

La transition énergétique est une mission titanesque pour l'ensemble de la société. Chez Fluxys Belgium, nous mettons tout en oeuvre pour contribuer à l’accélérer. Notre infrastructure est essentielle pour assurer cette transition.

L’année 2023 a marqué un tournant. Nous sommes passés des plans et projections à l'action. Notre infrastructure assure la sécurité d'approvisionnement. Nous la faisons évoluer durablement au service d’une société neutre en carbone. Et ce n'est que le début. Nous voilà lancés. Avec la force vive et le regard de tous nos collaborateurs tourné vers l'avenir.

Interview avec notre CEO et Président

Avant de nous tourner vers l'avenir : quel a été le rôle de Fluxys Belgium en 2023 ?

Pascal De Buck En passant à l’action, nous avons confirmé le rôle de Fluxys Belgium dans la transition énergétique. La nouvelle canalisation sur l'axe Zeebrugge-Bruxelles est posée et désormais en service. Elle est aujourd'hui un pilier de la sécurité d'approvisionnement en gaz naturel pour la Belgique et les pays voisins, et est prête à être intégrée dans le réseau d'hydrogène national de demain. Nous mettons tout en œuvre pour offrir une sécurité d'approvisionnement à la société tout en accélérant la transition verte.

Andries Gryffroy Le train est en marche. Sur le plan industriel, nous avons franchi la première grande étape vers une infrastructure multimoléculaire pour un avenir neutre en carbone. Nous sommes également prêts à développer les infrastructures nécessaires pour l'hydrogène et le CO2 conformément aux nouveaux cadres juridiques. Car nous continuons à avancer au rythme de l'industrie: pour de nombreuses entreprises, le passage à l'hydrogène ou la capture du CO2 est la seule voie à suivre pour maintenir l'ancrage local de leur activité et l’emploi.

L'industrie est-elle prête pour la transition ?

Pascal De Buck La décarbonation représente un défi économique majeur pour l'industrie. Nous y répondons en travaillant à l'échelle internationale avec la société mère Fluxys et en étant particulièrement bien placés entre la mer du Nord et les grands centres industriels du nord-ouest de l'Europe. Nous nous trouvons sur le chemin entre l'approvisionnement d'outre-mer en molécules pauvres en carbone et les consommateurs, et en sens inverse, entre l'industrie qui a besoin d'évacuer le CO2 et les sites de stockage sûrs en mer du Nord. Nous pouvons ainsi attirer de grands volumes et faire jouer l'effet d'échelle sur le coût de nos services. Nous sommes en passe de devenir une plaque tournante incontournable de l’hydrogène et du CO2 pour l’industrie belge et du nord-ouest de l’Europe.

Pascal De Buck

  Nous mettons tout en œuvre pour offrir une sécurité d'approvisionnement à la société tout en accélérant la transition verte."

Pascal De Buck
Administrateur délégué et CEO

Quels sont les défis qui nous attendent ?

Pascal De Buck Une approche intégrée du système énergétique dans son ensemble est absolument nécessaire. La transition vers un monde zéro émissions représente en effet un triple défi. Nous devons garantir un mix énergétique neutre en carbone, tout en permettant aux ménages et aux entreprises de continuer à disposer de l'énergie dont ils ont besoin à tout moment, et ce, au coût le plus bas possible pour la société. Cela ne peut se faire qu'en considérant et en planifiant chaque élément dans son ensemble. L'efficacité énergétique doit être améliorée, nous avons besoin de plus d'électricité verte, de plus de molécules vertes et pauvres en carbone, et nous devons veiller à ce que le CO2 capturé puisse être réutilisé ou stocké. Nous devons faire fonctionner toutes ces solutions en harmonie comme une horloge suisse pour créer un ensemble efficace pour tous les consommateurs.

Andries Gryffroy Un investissement efficace nécessite une approche à long terme. Pour développer l'infrastructure de l'hydrogène et du CO2, nous travaillons en étroite collaboration avec le marché. Mais il est crucial de regarder plus loin : pour être rentable à long terme pour la société, nous devons construire aujourd'hui des infrastructures de la bonne taille pour les volumes à venir. Il est donc important de trouver, avec les pouvoirs publics, des mécanismes pour atténuer les risques liés aux investissements initiaux.

À quoi ressemble le développement durable pour Fluxys Belgium ?

Andries Gryffroy Grâce à notre plan d'investissement dans les infrastructures d'hydrogène et de CO2 dans notre pays, nous apportons des solutions pour la décarbonation à grande échelle dont la société a besoin. L'approche ESG que nous avons affinée avec nos parties prenantes en 2023 nous donne une orientation. C'est notre boussole afin de développer notre activité de manière durable dans une perspective à long terme pour l'ensemble de nos parties prenantes.

Andries Gryffroy

  Un investissement efficace nécessite une approche à long terme."

Andries Gryffroy
Président du Conseil d’Administration

Faits marquants de 2023

  • 24/7 sur le pont pour la sécurité d’approvisionnement

    Nos équipes ont travaillé sans relâche pour garantir la sécurité d'approvisionnement du nord-ouest de l'Europe tout au long de l'année. La situation géopolitique en Ukraine a fortement changé la dynamique sur les marchés gaziers et l’orientation des flux en Europe. Les fournisseurs ont continué à acheminer de grandes quantités de gaz naturel vers les Pays-Bas et l’Allemagne par le biais du réseau belge, en plus des quantités pour approvisionner notre pays. Parallèlement, notre installation de stockage souterrain à Loenhout a pu être remplie à sa capacité maximale pour aborder l'hiver. Notre réseau belge consolide son statut de pivot énergétique en Europe, avec Zeebrugge comme point d’accès névralgique.

  • Les dorsales hydrogène et CO2 prennent forme
    Notre objectif est clair : aider l'industrie à atteindre une décarbonation maximale. Nous mettons tout en œuvre pour proposer la première capacité de transport d'hydrogène et/ou de CO₂ dans notre pays à partir de 2026. Après une nouvelle année de concertation intensive avec l'industrie, nous préparons activement les décisions d'investissement nécessaires et, en 2023, nous avons posé les 44 premiers kilomètres de notre dorsale hydrogène. Pour le CO₂, nous travaillons également sur une dorsale qui transportera le CO₂ capturé vers des sites de stockage sous-marin et des sites de réutilisation. Outre la pose d’infrastructures pour l'hydrogène et le CO₂, nous nous concentrons aussi pleinement sur le développement de terminaux pour l'importation de molécules bas carbone et l'exportation de CO₂.
  • Capacité de transport supplémentaire en service

    Il était essentiel d’agir vite pour répondre à la nouvelle situation d’approvisionnement en Europe. Nous avons renforcé l’axe Zeebrugge-Bruxelles en ajoutant une canalisation afin d’acheminer davantage de gaz naturel depuis Zeebrugge vers l’intérieur du pays tout en maintenant des flux élevés vers les pays limitrophes. Fin 2023, nous avons mis en service le tronçon Desteldonk-Zele de cette nouvelle canalisation. Par ailleurs, la canalisation a été conçue pour transporter de l’hydrogène dès que le marché est prêt. Cette canalisation multimoléculaire est un premier pas très concret que nous faisons dans l’accélération de la transition énergétique.

  • Premier pas vers le stockage souterrain de l'hydrogène

    Notre expertise, notre capacité d'innovation et l'infrastructure existante, autant d’éléments essentiels à l’élaboration du futur système énergétique. Nous comptons réutiliser au maximum nos 4 000 kilomètres de canalisations pour le transport de l'hydrogène et du CO₂. De plus, nous avons testé l’injection d'hydrogène dans notre installation de stockage souterrain à Loenhout afin d’examiner si ce sous-sol aux propriétés uniques peut également contribuer à l'économie de l'hydrogène. Aujourd'hui, elle sert de gigantesque réserve tampon de gaz naturel et, à l'avenir, elle pourrait être utilisée pour stocker l’hydrogène.

  • Fluxys hydrogen et Fluxys c-grid candidats gestionnaires de réseau

    En juillet, la loi fédérale sur l'hydrogène a été approuvée. Celle-ci régit la désignation du gestionnaire de réseau responsable de la planification, du développement et de la gestion du réseau de transport d'hydrogène en Belgique. Conformément à cette loi, nous avons créé la filiale Fluxys hydrogen, qui a déposé sa candidature pour gérer le réseau d'hydrogène. On s’attend à ce que le gouvernement fédéral désigne le gestionnaire du réseau au cours des premiers mois de 2024. Les régions œuvrent à la mise en place d’un cadre régulatoire pour les activités de transport de CO. C'est pourquoi, anticipant les besoins à venir, nous avons créé, avec Socofe, Pipelink et SFPIM, la filiale Fluxys c-grid, une entreprise distincte, prête à se porter candidate pour planifier, développer et gérer l’infrastructure de CO en Belgique.

  • Des partenaires solides pour un pôle solide

    Des partenariats et connexions solides avec les pays voisins sont essentiels pour développer une infrastructure de transport en libre accès pour l'hydrogène et le CO₂. Avec OGE et Wintershall Dea en Allemagne, nous explorons la possibilité d’une canalisation transfrontalière pour le transport du CO₂. Nous étudions également avec OGE une connexion hydrogène transfrontalière entre la Belgique et l'Allemagne. Avec le gestionnaire de réseau britannique National Gas, nous avons aussi une collaboration dans le cadre de la transition énergétique. Enfin, avec le gestionnaire néerlandais de réseau d'hydrogène Hynetwork Services, nous examinons des pistes pour connecter nos réseaux d'hydrogène respectifs. En connectant nos réseaux d'hydrogène et de CO₂ à ceux des pays voisins, nous faisons de notre pays un pôle multimoléculaire au bénéfice de l'économie belge et celle de l'Europe du Nord-Ouest.

  • Exploiter pleinement le potentiel énergétique de la mer du Nord

    Les pays de la mer du Nord ont l’ambitieux projet d’augmenter leur capacité combinée de production en mer pour atteindre 300 GW d'énergie éolienne d'ici 2050. Ils souhaitent ainsi faire de la mer du Nord la plus grande centrale d'énergie verte d'Europe. Pour maximiser l’acheminement vers le continent d'hydrogène vert produit à partir du vent de la mer du Nord, nous avons uni nos forces à celles des autres grands gestionnaires de réseaux de transport de gaz lors du « North Sea Summit » qui s’est tenu à Ostende. Ensemble et en collaboration avec les gestionnaires de réseaux de transport d'électricité, nous mettons tout en œuvre pour créer une infrastructure optimale, de manière à ce qu'aucun souffle de vent ne se perde en mer du Nord.

  • Utiliser l'eau de mer pour réduire nos émissions de CO₂

    Notre objectif : atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Les premières étapes importantes consistent à réduire de moitié nos émissions de gaz à effet de serre d'ici 2025 par rapport à 2017, et réaliser une réduction de 67 % d'ici 2030. En 2023, nous avons mis en service trois regazéificateurs supplémentaires au terminal GNL de Zeebrugge qui utilisent la chaleur de l’eau de mer pour convertir le GNL en gaz. Ces substituts aux installations de chauffage traditionnelles assurent une consommation d’énergie nettement plus efficace et une baisse substantielle des émissions de CO₂ au terminal.

  • 95 nouveaux collègues apportent leur pierre à l'édifice

    Un grand nombre de nouveaux talents a rejoint notre équipe en 2023. Pas moins de 95 nouveaux collègues sont venus renforcer les troupes pour contribuer efficacement à accélérer la transition énergétique vers une société neutre en carbone. Le plus jeune nouveau collaborateur avait 20 ans, le plus expérimenté 58!

Chiffres clés

Rapport annuel 2023 Chiffres clés

Téléchargements

Vous pouvez télécharger l'intégralité du rapport annuel intégré 2023 de Fluxys Belgium pour en savoir plus sur la stratégie de notre entreprise, les faits marquants de l'année, les performances ESG et la situation financière.

Fluxys Annual report 2023 cover