Donner forme à l’infrastructure hydrogène et CO2 en Belgique

    Prêt à construire

    Fluxys est prête à construire le réseau gazier de demain. Nous prévoyons de réaménager progressivement notre réseau de gaz naturel en Belgique pour le convertir en systèmes complémentaires. Ils feront circuler trois types de molécules indispensables pour mener à bien la transition énergétique :

    • un système pour le transport de méthane (au sein duquel le biométhane neutre en carbone et le méthane synthétique remplaceront progressivement des quantités de plus en plus importantes de gaz naturel)
    • un système pour le transport d’hydrogène (H2),
    • un système pour le transport de CO2

    En faisant en sorte que le système gazier puisse intégrer des sources d’énergie neutre en carbone et l’utilisation circulaire de CO2 capturé, nous débloquons de nouvelles solutions pour l’industrie dans le cadre de ses efforts pour mettre en oeuvre une reprise et une croissance durables.

    Approche par étapes

    1 - Clusters locaux : Notre ambition est de rendre l'infrastructure hydrogène et CO2 opérationnelle à partir de 2025 grâce à une collaboration étroite avec l'industrie, les acteurs du marché et les gestionnaires voisins. Nous envisageons de commencer par le développement de clusters locaux dans les zones industrielles d'Anvers, de Bruxelles, de Charleroi/Mons, de Gand, de Liège, du canal Albert et de Zeebrugge.
    2 - Connecter les clusters : Entre ces clusters industriels locaux, une infrastructure « backbone » pour l'hydrogène et le CO2 doit se développer, permettant des transferts entre eux afin d'augmenter la taille du marché et de renforcer la sécurité d’approvisionnement. La colonne vertébrale de l'hydrogène permet également le déploiement à grande échelle des stations de ravitaillement en hydrogène nécessaires à la décarbonisation de la mobilité.
    3 - Infastructure mature : Le développement des clusters et de la colonne vertébrale hydrogène et CO2 est également progressivement complété par de multiples interconnexions avec les systèmes voisins. Pour l'hydrogène, cela signifie que les clients pourront compter sur un marché européen de l'hydrogène en pleine croissance et avoir accès à de l'hydrogène vert produit à distance dans les plus brefs délais

    Étant donné que d'autres gestionnaires de réseau de transport de gaz développent également des colonnes vertébrales pour l'hydrogène, l'infrastructure de l'hydrogène en Belgique renforcera le rôle du pays au centre du système énergétique du nord-ouest de l’Europe. À cet égard, Fluxys a élaboré un plan avec 10 autres gestionnaires de réseau de transport de gaz pour un système destiné au transport d’hydrogène à travers l'Europe.


    Donner forme à l’infrastructure hydrogène et CO2 en Belgique :
    session d’information le 26/01/2021


    Rejoignez notre session d’information 

    Double solution


    Belgique: répartition des émissions de CO2 en 2018
    (en millions de tonnes - source: climat.be / klimaat.be)

    En Belgique, près de 40 % des émissions de CO2 proviennent de l'industrie, que ce soit par l'utilisation d'énergie ou par les émission de process. Comme de grandes entreprises industrielles sont directement connectées au réseau de Fluxys, la reconfiguration de cette infrastructure offre une solution rentable pour faire baisser les émissions de CO2 de l'industrie, apportant ainsi une contribution essentielle à la réalisation des objectifs climatiques de 2030 et 2050 pour la Belgique et ses régions.

    Procédés industriels pour lesquels l'électricité n'est pas une option – Une série de procédés industriels nécessitent de la chaleur à haute température pour laquelle l'électricité (neutre en carbone) n'est pas une option. Le raccordement de ces industries à l'approvisionnement en hydrogène leur permet de passer à un substitut neutre en carbone. Il en va de même pour les industries utilisant des matières premières à forte intensité en CO2.

    Procédés industriels générant intrinsèquement des émissions de CO2 – La capture et la réutilisation/le stockage du CO2 est une technologie considérée comme essentielle pour réduire les émissions de CO2 et créer des clusters pour la réutilisation circulaire du CO2 dans la production de biocarburants neutres en carbone, par exemple. Cette technologie est particulièrement importante pour les secteurs difficiles à décarboner, dont les processus génèrent intrinsèquement des émissions de CO2. Proposer le transport du CO2 capté vers des destinations de réutilisation ou de stockage est la clé de cette solution.

    Rejoignez-nous

    Capacité en ligne selon les besoins - La construction de l'infrastructure pour l’hydrogène et le CO2 en Belgique nécessite une planification, une conception et une réutilisation ou une construction minutieuses sur de nombreuses années. Dans notre approche, nous joignons nos forces à celles de l'industrie et d'autres parties prenantes pour garantir que les capacités requises soient mises en ligne selon les besoins et avec des économies d'échelle suffisantes. Parallèlement, nous veillons à ce que le développement des infrastructures reste cohérent avec l'horizon de planification à long terme, à savoir 2050.
    Efficacité en termes de coûts – La réutilisation de l’infrastructure existante étant moins chère que la construction d’une toute nouvelle infrastructure, nous réutiliserons au maximum le réseau de gaz naturel existant pour le développement de l'infrastructure pour l'hydrogène et le CO2. La conversion en cours du gaz naturel à bas pouvoir calorifique au gaz naturel à haut pouvoir calorifique dans le réseau, ainsi que la courbe de la demande de gaz naturel prévue à l'avenir, présentent des opportunités importantes pour un réaménagement optimal de l'infrastructure existante.
    Libre accès - Sur la base de notre expérience en tant que gestionnaire neutre d'infrastructures de gaz naturel, nous proposons d'offrir un accès transparent et non discriminatoire à l’infrastructure de transport d’hydrogène et de CO2.


    Donner forme à l’infrastructure hydrogène et CO2 en Belgique :
    session d’information le 26/01/2021


    Rejoignez notre session d’information 

    • Des questions sur notre plan pour fournir une infrastructure pour l’hydrogène et le CO2 en Belgique ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante