Snam, Enagás et Fluxys finalisent l'acquisition de 66 % de l'opérateur grec DESFA

Le consortium composé de Snam (60 %), Enagás (20 %) et Fluxys (20 %) a aujourd'hui finalisé l'accord pour l'acquisition d'une part de 66 % de DESFA avec le Hellenic Republic Asset Development Fund (HRADF) - Fonds de développement des actifs de la République hellénique - et la société Hellenic Petroleum pour un montant de 535 millions d’euros. Le consortium, qui avait remporté l'appel d'offre en avril 2018 pour la privatisation de DESFA, gestionnaire des infrastructures de gaz naturel en Grèce, a effectué l’acquisition via Senfluga Energy Infrastructure Holdings SA ; Il a obtenu à cette fin un financement sans recours > 10 ans, correspondant à environ 65 % de la valeur de l'entreprise. 

DESFA détient et exploite, dans le cadre d'un régime régulé, un réseau de transport haute pression d'environ 1 500 km ainsi qu'un terminal de regazéification à Revithoussa. La Grèce, carrefour important pour la diversification des sources d'approvisionnement et l'ouverture de nouveaux axes de gaz naturel en Europe, présente également un potentiel de développement en tant que hub dans le Sud-Est de l'Europe.

Grâce au soutien de Snam, d’Enagás et de Fluxys (les trois principales sociétés d'infrastructures engagées dans la création de l'Union énergétique), DESFA pourra totalement exploiter sa position stratégique en Méditerranée, ce qui contribuera à la croissance du pays. Le consortium encouragera également les innovations au gaz naturel en Grèce et favorisera l'introduction de gaz renouvelables tels que le biométhane en vue de créer un système énergétique durable. De plus, il contribuera activement à la réduction des émissions du pays, qu'il s'agisse de polluants nocifs ou de gaz à effet de serre.