Swedegas et Fluxys LNG main dans la main pour un projet de GNL dans le port de Göteborg

19/07/2017
Swedegas investit dans une installation de soutage de GNL dans le port de Göteborg (Suède) et mettra ainsi, pour la première fois, du GNL comme carburant pour navires à disposition dans le plus grand port de Scandinavie. Fluxys LNG facilitera la livraison de GNL grâce à la construction d’une seconde station de chargement à Zeebrugge.

 

L'investissement au port de Göteborg marque le point de départ d'une installation de GNL appelée à évoluer progressivement et qui pourra à terme aussi approvisionner l'industrie suédoise en gaz naturel liquéfié. La livraison de GNL par conteneurs spécialement isolés ou par camions-citernes, à partir de Zeebrugge, permettra de réagir de manière flexible à la demande du marché du GNL à petite échelle en pleine éclosion. Par ailleurs, ce projet renforcera le rôle du Terminal GNL de Zeebrugge en tant que carrefour du GNL à petite échelle dans le Nord-Ouest de l'Europe.

 

De par les normes d'émissions toujours plus strictes, la nécessité d'un carburant maritime respectueux de l’environnement est de plus en plus marquée depuis quelques années. Le GNL est le carburant maritime le plus propre et représente donc l'alternative par excellence au fioul lourd et au diesel. En effet, les émissions de soufre et de particules fines sont réduites à une quantité négligeable. Quant aux émissions d'oxyde d'azote et de dioxyde de carbone, elles sont respectivement réduites de 21% et jusqu’à 90%.

 

En Suède, la nouvelle infrastructure de GNL sera composée d'une station de déchargement, d'une conduite cryogénique et d'équipements de soutage, ce qui permettra aux navires de souter du GNL à quai pendant leur (dé)chargement. Selon le planning actuel, l'infrastructure sera opérationnelle en 2018. Pour accueillir le chargement des conteneurs de GNL et des camions-citernes de GNL à destination de Göteborg, Fluxys LNG va construire une seconde station de chargement. Cela permettra de réduire les temps d’attente à un minimum tandis que le Terminal pourra continuer à répondre rapidement à la demande croissante.

 

Le projet est soutenu financièrement par la Commission européenne, dans le cadre du Connecting Europe Facility (CEF). Ce subside est accordé aux projets qui stimulent la synergie entre les secteurs du transport et de l'énergie pour donner forme à un avenir pauvre en carbone et renforcer le marché énergétique interne de l'Europe.
X

Ce site utilise des cookies

Un cookie est un petit fichier envoyé par le serveur de ce site sur le disque dur de votre ordinateur lorsque vous consultez le site. Le code repris dans le cookie permet de reconnaître l’ordinateur lors d'une visite ultérieure.

Le cookie est utilisé pour enregistrer votre localité et votre choix linguistique afin que lors d'une visite ultérieure, vous voyiez directement apparaître le site dans la langue de votre choix.

Politique Relative aux Cookies
OK