Fluxys lance 4 propositions supplémentaires pour l’infrastructure d’hydrogène et de CO2 en Belgique

Les propositions lancées aujourd’hui invitent les parties industrielles à exprimer leur intérêt à être connectées à l’infrastructure en libre accès pour l’hydrogène à Liège et Mons et pour le CO2 à Anvers et Gand.

«Le marché dispose aujourd’hui d’un aperçu complet de l’infrastructure de décarbonisation en libre accès que nous proposons dans tous les principaux pôles industriels en Belgique. La voie est maintenant pleinement ouverte pour avancer ensemble vers la neutralité carbone.»

Steven Van Caekenberghe, chef du programme H2 & CO2 de Fluxys


Plus d’infos sur les propositions additionnelles pour l’infrastructure d’hydrogène en libre accès : Liège et Mons


Plus d’infos sur les propositions additionnelles pour l’infrastructure de CO2 en libre accès : Anvers et Gand

Processus commercial conjoint lancé début 2021

Début 2021, Fluxys a lancé un processus commercial conjoint afin de faciliter le développement d’une infrastructure d’hydrogène et de CO2 en Belgique. Les potentiels utilisateurs et acteurs industriels du futur réseau d’hydrogène et de CO2 ont été invités à participer à une consultation de marché informative. Les informations recueillies ont donné un aperçu clair de la manière dont les besoins du marché peuvent évoluer sur le plan géographique et dans le temps.

Le lancement, aujourd’hui et en décembre dernier, des propositions marque une prochaine étape en vue de la construction de nouvelles canalisations et de la réutilisation des infrastructures existantes en ligne avec les besoins du marché, permettant à Fluxys de transporter de manière efficace aussi bien de l’hydrogène que du CO2 d’ici la mi-2026.

Parfaite concordance avec la stratégie hydrogène du gouvernement fédéral

Cette approche du marché s’inscrit parfaitement dans la stratégie hydrogène du gouvernement fédéral publiée en octobre 2021. Fluxys propose de développer l’infrastructure nécessaire au niveau des pôles industriels afin de créer des connexions entre ces pôles et les pays voisins en vue de faire de la Belgique un hub d’importation et de transport au sein d'une colonne vertébrale de l'hydrogène à l’échelle européenne.