Le nouveau navire de soutage de GNL de Fluxys et Titan LNG soutient la transition énergétique

Les autorités portuaires d'Anvers, Fluxys et Titan LNG ont baptisé la nouvelle barge de soutage de GNL : le FlexFueler 002. Propriété du groupe gestionnaire des infrastructures gazières Fluxys et du principal fournisseur physique de GNL Titan LNG, le FlexFueler 002 permet d'utiliser le GNL comme combustible marin pour l'avitaillement des navires dans le port.

Le FlexFueler 002 opère au départ du quai 526/528 et dessert le port et l'Escaut occidental. Il s'agit du troisième navire qui rejoint l'infrastructure en expansion de Titan LNG dans la zone ARA (Amsterdam-Rotterdam-Anvers), après le FlexFueler 001 et le Green Zeebrugge.

La demande en GNL croît à mesure que son rôle dans la transition énergétique du transport maritime est de plus en plus reconnu. Grâce au GNL, les émissions de SOx et de particules sont réduites à des quantités négligeables, celles de NOx diminuées de 85 %, tout comme les GES, réduits de manière significative. Il ouvre également la voie à la décarbonation grâce à l'introduction du bio-GNL et du GNL synthétique, qui utilisent tous deux la même infrastructure et la même technologie de moteur. Le biogaz liquide, issu de déchets organiques, et le méthane synthétique liquide, issu d'hydrogène vert et de CO2 capté, sont des solutions évolutives pour le secteur maritime, et l'infrastructure GNL en expansion au sein de l'Autorité portuaire d'Anvers est parfaitement pérenne et capable de fournir des variantes de GNL neutres en carbone.

Jacques Vandermeiren, CEO de l'Autorité portuaire d'Anvers, déclare : « En tant que cinquième plus grand port de soutage au monde, nous nous sommes engagés à jouer un rôle de pionnier dans l'intégration des combustibles à faible et zéro émission de carbone sur le marché du soutage. L'arrivée du FlexFueler 002 marque une étape importante dans la transition vers un port multi- carburants. Le GNL en tant que combustible marin est désormais disponible dans tout le port, ce qui nous permet de faciliter davantage la transition énergétique du transport maritime dans le port, ainsi que dans la région d'Anvers. »

Annick De Ridder, échevine du port : « Nous sommes ravis que la société de soutage ait décidé d'exploiter le Flexfueler au départ d'Anvers. Cela prouve que nous prenons les bonnes mesures afin de convertir notre port en un port multi-carburants d'ici 2025. A côté des carburants traditionnels, des carburants alternatifs durables sont également proposés, comme le GNL. Ainsi, en plus d'être performant, notre port est également durable et une source d'inspiration pour l'ensemble du secteur portuaire. »

Pascal de Buck, CEO, Fluxys : « En collaboration avec les autorités portuaires d'Anvers et Titan LNG, nous sommes fiers de fournir un important lien logistique permettant à davantage d'armateurs d'opter pour le GNL comme combustible marin alternatif. La nouvelle barge et nos autres installations d'avitaillement en GNL dans le port ont également l'avantage de pouvoir offrir des options de GNL neutres en carbone tout en évitant aux armateurs des investissements supplémentaires. »

Ronald van Selm, directeur technique de Titan LNG : « Le FlexFueler 002 est le troisième navire de soutage à rejoindre la flotte de Titan, desservant tout la zone ARA en GNL comme combustible marin. Nous entendons disposer du plus grand réseau de navires de soutage de GNL en Europe d'ici 2025 et nous continuerons à travailler avec nos partenaires, en Europe et dans le monde entier, pour faire en sorte que les armateurs puissent entreprendre dès aujourd'hui leur voyage vers un avenir sans carbone. »

Le FlexFueler 002 permet un avitaillement flexible en GNL, donnant aux navires alimentés en GNL la possibilité de s'avitailler pendant le chargement ou le déchargement de la cargaison. Il soutient l'engagement des autorités portuaires à développer un port multi-carburants ainsi qu'à améliorer la qualité de l'air local.