Souhaitez-vous rester informé par mail ?

Inscrivez-vous ici !

Informations réglementées : résultats du premier semestre 2018

2018-09-26
Commentaires sur les faits marquants du premier semestre de 2018 et leur impact sur la situation financière de Fluxys Belgium:
  • Le chiffre d'affaires régulé reste constant
  • Le résultat net s’élève à 24,3 millions € (22,9 millions € au 1er semestre 2017)
  • Investissements : 52,9 millions €, principalement pour la construction du 5e réservoir au terminal GNL de Zeebrugge
  • L'infrastructure de Fluxys Belgium confirme son rôle de carrefour pour le marché du gaz naturel dans le Nord-Ouest de l'Europe
  • La consommation de gaz naturel du marché belge reste stable
  • Les activités augmentent au Terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) à Zeebrugge
  • Premier transbordement de GNL directement entre deux navires
  • Transition énergétique : les applications innovantes du gaz gagnent du terrain
  • Première conversion L/H à grande échelle réussie
  • Nouvelles méthodologies tarifaires applicables à partir de 2020

1.   Principaux chiffres financiers

Compte de résultat

(en milliers d'euros)

30.06.2018

30.06.2017

Produits des activités ordinaires

250.077

250.708

EBITDA *

135.081

139.810

EBIT *

58.936

59.322

Résultat net

24.356

22.898

Bilan

(en milliers d'euros)

30.06.2018

31.12.2017

Investissements de la période en immobilisations corporelles

52.850

83.354

Total des immobilisations corporelles

2.230.116

2.250.659

Capitaux propres

667.007

713.795

Endettement financier net*

 913.689

 950.528

Total du bilan consolidé

2.932.271

3.290.873


*EBIT : Earnings Before Interests and Taxes ou résultat opérationnel des activités poursuivies auquel sont ajoutés le résultat des sociétés mises en équivalence et les dividendes reçus des sociétés non consolidées.
*EBITDA : Earnings Before Interests, taxes, depreciation and amortization ou résultat opérationnel des activités poursuivies avant amortissements, dépréciations de valeur et provisions auquel sont ajoutés le résultat des sociétés mises en équivalence et les dividendes reçus des sociétés non consolidées.
*Endettement financier net :Passifs portant intérêts sous déduction des passifs régulatoires, de la trésorerie liée aux opérations de refinancement anticipé et de 75% du solde de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements de trésorerie à long et court termes.


Chiffre d’affaires réalisé au 1er semestre 2018 : 250,1 millions €. Le chiffre d’affaires réalisé au 1er semestre 2018 par le groupe Fluxys Belgium s’élève à 250,1 millions €, en ligne avec les 250,7 millions € réalisés durant la même période en 2017. L’évolution du chiffre d’affaires régulé s’explique par la stabilité des différentes composantes à couvrir par les tarifs régulés.


Efforts d'efficience en ligne avec le modèle tarifaire régulé. La proposition tarifaire relative à la période régulatoire 2016-2019 fixe un nouveau cadre de référence pour Fluxys Belgium, notamment en matière de coûts gérables autorisés. Grâce à la maîtrise de ses charges d’exploitation et à ses efforts d’efficience, le groupe Fluxys Belgium est parvenu à atteindre ces objectifs régulatoires et à bénéficier d’incitants.


Des taux d’intérêts toujours bas impactant le résultat net du groupe. Le taux OLO moyen projeté pour la période s’élève à 0,75 % en 2018 contre 0,77 % au 1er semestre 2017.


52,9 millions € d'investissements. Au 1er semestre 2018, les investissements corporels s'élèvent à 52,9 millions € contre 36,0 millions € durant la même période en 2017. De ce montant, 45,4 millions € ont été consacrés à des projets d'infrastructure GNL (principalement la construction du cinquième réservoir au Terminal GNL de Zeebrugge) et 6,9 millions € à des projets liés à l’activité de transport.


Adoption des normes IFRS 9 et 15. L’adoption des normes IFRS 9 « Instruments financiers » et 15 « Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients » n’a pas d’impact matériel sur les états financiers du groupe au 30 juin 2018. Ces impacts sont documentés dans les états financiers semestriels résumés (voir Note 1.d).


2.   Faits marquants

L'infrastructure de Fluxys Belgium confirme son rôle de carrefour pour le marché du gaz naturel dans le Nord-Ouest de l'Europe. De par la fermeture du plus grand site de stockage du Royaume-Uni, des quantités considérables de gaz naturel doivent être acheminées depuis d'autres stockages du Nord-Ouest de l'Europe pour pouvoir répondre à la demande hivernale du marché britannique. Dans cette configuration de marché, Fluxys Belgium a une nouvelle fois confirmé son rôle de carrefour : durant le premier semestre de 2018, le réseau belge a transporté environ 144 TWh de gaz naturel de frontière à frontière, égalant ainsi le volume déjà élevé de la même période en 2017.


Vente de capacités de transport de frontière à frontière : l'évolution vers un marché à court terme se poursuit. Pour ce qui est de la vente de capacités pour le transport de frontière à frontière, le marché évolue toujours plus vers le court terme : lorsqu’ils souhaitent souscrire des capacités supplémentaires ou à l'échéance de leurs contrats à long terme, les clients optent de préférence pour des contrats à court terme. En octobre 2018, de nombreux contrats à long terme arriveront à échéance et Fluxys Belgium est prête à répondre au mieux à la dynamique à court terme du marché grâce à une approche commerciale proactive.


La consommation de gaz naturel du marché belge reste stable. Les volumes transportés pour le marché belge, à savoir 98 TWh, sont restés pratiquement identiques par rapport à la même période en 2017. Le transport à destination des gestionnaires de réseau de distribution (54 TWh) a augmenté de 4 %, tandis que la consommation des sites industriels directement raccordés (24 TWh) a enregistré une hausse de 10 %, qui résulte en grande partie d'un nouveau raccordement dans le port d'Anvers au cours du second semestre de 2017. En revanche, le transport pour les centrales électriques au gaz naturel (20 TWh) a baissé de 15 % : la quantité d'électricité importée a considérablement augmenté, tandis que la production d'électricité à partir des sources renouvelables est elle aussi en hausse.


Les activités augmentent au Terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) de Zeebrugge. Le trafic de navires pour le transbordement de grands volumes de GNL au Terminal de Zeebrugge a augmenté au premier semestre par rapport à la même période en 2017. Ainsi, le Terminal a lancé, en mai, son nouveau service permettant de transborder du GNL directement entre deux navires. L'augmentation des activités au cours du premier semestre s'est poursuivie en juillet et surtout en août, un mois record pour le Terminal en termes de trafic de navires.


Outre le transbordement de grands volumes de GNL, le Terminal de Zeebrugge offre aussi divers services visant à répondre au nouveau marché du GNL à petite échelle : du GNL utilisé comme carburant alternatif par des navires et camions ou servant de combustible à des clients industriels qui ne se trouvent pas à proximité d’un réseau de gaz naturel. Le nombre de chargements de petits méthaniers et de camions-citernes de GNL est resté stable par rapport au premier semestre de 2017. Pour pouvoir, à l'avenir, continuer à répondre efficacement aux demandes de chargement de camions-citernes de GNL, le Terminal mettra en service une seconde station de chargement à l’automne. La construction de cette seconde station bénéficie du soutien de la Commission européenne.


Proposition tarifaire actualisé de Fluxys LNG. La CREG a approuvé le 28 juin la proposition tarifaire actualisée de Fluxys LNG. Dans cette proposition tarifaire actualisée, il était proposé de garder les tarifs des services existants inchangés et d’introduire des tarifs pour les nouveaux services de « small-scale berthing right » et de « residual storage service ». Cette nouvelle proposition tarifaire n’a pas d’impact sur le modèle de rémunération de Fluxys LNG. Elle actualise le profil du rendement accordé en fonction des investissements réalisés ou à réaliser.


Les applications innovantes du gaz gagnent du terrain. Comparé aux autres sources d'énergie fossile, le gaz naturel affiche un profil nettement plus favorable en termes d'émissions de gaz à effet de serre (CO2) et de qualité de l'air (particules fines, NOx et SOx). L’utilisation du gaz naturel en remplacement de l’essence, du diesel, du fuel (lourd) ou du charbon fournit dès lors des résultats immédiats. Il en va de même pour le gaz vert, qui réduit encore plus les émissions de gaz à effet de serre que le gaz naturel. Le 'gaz vert' est un terme générique : il peut s'agir de biogaz ou de biométhane issu de flux de déchets organiques, mais aussi d'hydrogène vert ou de gaz naturel synthétique provenant de la conversion d'électricité verte.

  • Le succès du gaz naturel comme carburant de substitution pour le transport se poursuit. Le gaz naturel utilisé comme carburant alternatif continue sa pénétration dans le transport routier. Au cours du premier semestre, le nombre de véhicules au GNC en Belgique est passé de 9 000 à plus de 12 000, tandis que le nombre de stations de GNC est passé de 90 à plus de 100. Le nombre de navires utilisant le GNL comme carburant dans les eaux européennes a également continué à augmenter, une tendance que vient confirmer le nombre de navires au GNL commandés.
  • Biométhane dans l’infrastructure de gaz naturel. Fluxys Belgium travaille au sein du secteur gazier belge à des solutions grâce auxquelles les producteurs locaux de biométhane pourront vendre leur gaz vert partout. Ceux qui veulent acheter du gaz vert pourront donc sous peu le faire aussi facilement que pour l'électricité verte.
  • Projet industriel de Power-to-Gas en cours. La société mère Fluxys, Eoly (branche du groupe Colruyt) et Parkwind ont mis en place un projet de collaboration visant à examiner la possibilité de construire une installation de Power-to-Gas à l’échelle industrielle. Ce type d'installation convertit de l'électricité verte en hydrogène vert qui peut être transporté et stocké dans l'infrastructure de gaz naturel existante, décarbonisant ainsi le gaz naturel en tant qu'énergie pour le chauffage, le transport et l'industrie. Le projet Power-to-Gas bénéficie du soutien du Fonds de transition énergétique fédéral.


Première conversion L/H à grande échelle réussie. Entre 2024 et 2030, les Pays-Bas mettront progressivement un terme aux exportations de gaz naturel à bas pouvoir calorifique vers la Belgique. Aussi, Fluxys Belgium et les gestionnaires de réseau de distribution veillent, de manière proactive, à convertir au gaz naturel à haut pouvoir calorifique des clients qui consomment encore aujourd'hui du gaz naturel à bas pouvoir calorifique. Après plusieurs petits projets de conversion menés ces dernières années, une première conversion à grande échelle a eu lieu en juin 2018. Fluxys Belgium a adapté son réseau en vue de la conversion de plusieurs consommateurs industriels directement raccordés et d'une partie des réseaux de distribution : les gestionnaires de réseau de distribution Infrax, Eandis et RESA ont converti environ 53 000 ménages et PME. Fluxys Belgium et les gestionnaires de réseau de distribution sont également prêts à poursuivre la conversion selon le planning prévu pour la finaliser en 2029. 


3. Principaux risques et incertitudes pour le second semestre 2018

Les risques et incertitudes du groupe Fluxys Belgium n'ont connu aucune évolution significative depuis la clôture de l’exercice 2017 (cf. chapitre « Gestion des risques » du rapport financier annuel de 2017, p. 133-142). Fluxys Belgium suit leur évolution et prend les mesures adéquates nécessaires.


4. Transactions entre parties liées

Les transactions entre parties liées sont détaillées dans la note explicative 12 des états financiers semestriels résumés.


5. Perspectives financières

Le résultat net des activités régulées belges est déterminé, conformément à la méthodologie tarifaire actuelle, sur la base de différents paramètres régulatoires, notamment les capitaux propres investis, la structure financière et les taux d’intérêt (OLO).

Le dividende récurrent continuera d’évoluer principalement en fonction de l’évolution de ces trois paramètres. Les marchés financiers actuels ne permettent pas de fournir une projection précise de l’évolution des taux d’intérêt et donc du rendement des activités régulées.


Nouvelles méthodologies tarifaires pour la période 2020-2023. En juin, la CREG, le régulateur fédéral, a établi de nouvelles méthodologies tarifaires pour le transport de gaz naturel, le stockage de gaz naturel et le terminalling de GNL, et ce, à compter de la période régulatoire 2020-2023. Les nouvelles méthodologies se fondent sur les principes existants qui ont été affinés et complétés.

  • Le système prévoyant que les tarifs couvrent tous les coûts raisonnables (y compris les intérêts et une rémunération équitable) est maintenu.
  • Le calcul de la rémunération équitable a été affiné afin d'en améliorer la stabilité. Ainsi, le taux d'intérêt sans risque n'est plus adapté sur base annuelle, mais est fixé à l'avance pour toute la période régulatoire. De plus, le rapport régulatoire entre les fonds propres et les fonds empruntés passe de 33 %/67 % à 40 %/60 %.
  • Outre les incitants visant à maîtriser les coûts, quelques nouveaux incitants ont été introduits en vue de suivre un certain nombre de critères de performance de l'entreprise. La part des économies réalisées qui revient à l'entreprise a été revue, ce qui aura pour effet de limiter les gains potentiels.


6. Contrôle externe

Le commissaire a confirmé que ses activités de contrôle, aujourd’hui achevées quant au fond, n’ont mis en lumière aucun élément qui nécessite une adaptation significative des informations comptables contenues dans le présent communiqué de presse et le rapport semestriel y afférent.


Rapport financier semestriel disponible

>  Le rapport financier semestriel de Fluxys Belgium, qui reprend les états financiers résumés, est disponible.


Personnes de contact

Données comptables et financières
Geert Hermans
Tél. : +32 2 282 75 66
geert.hermans@fluxys.com
  Presse
Rudy Van Beurden
Tél. : +32 2 282 72 30
rudy.vanbeurden@fluxys.com


Retour à l'aperçu

Aide pour l’utilisation des opérateurs de recherche

Utilisez les "guillemets" pour rechercher une série de mots ou une phrase dans un ordre précis.

Opérateurs booléens

Vous pouvez trouver un groupe de mots ou une phrase en utilisant les liens AND, OR, NOT : Ces opérateurs booléens sont utilisés pour combiner les termes dans le champ de recherche.

 

  • AND : Tous les termes recherchés doivent être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme AND Poire reprend les publications contenant à la fois les mots Pomme et Poire.

     

  • OR : Au moins un des termes recherchés doit être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme OR Poire reprend les publications contenant soit le mot Pomme soit le mot Poire, ou les deux à la fois.

     

  • NOT : Le terme précédé de NOT ne doit pas être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme NOT Poire reprend les publications contenant le mot Pomme mais pas le mot Poire.