Souhaitez-vous rester informé par mail ?

Inscrivez-vous ici !

Entreprises d'infrastructures gazières européennes et producteurs de gaz renouvelable : “Economiser des milliards d'euros en fixant un objectif ambitieux pour le gaz renouvelable“

2018-09-28
  • Lors d'un événement organisé à Bruxelles par le consortium Gas for Climate, le Commissaire européen chargé de l'action pour le climat et de l'énergie Miguel Arias Cañete a insisté sur le fait que le gaz et les infrastructures gazières existantes joueront un rôle crucial dans le futur système énergétique européen.
  • Le plan d'action de Gas for Climate présente des mesures visant un large développement du gaz renouvelable en Europe.
  • Le plan d'action suit une étude réalisée par Ecofys, une entreprise du groupe Navigant, qui montre le potentiel de développement significatif du gaz renouvelable en Europe et détermine qu'utiliser ce gaz permet de réduire le coût sociétal lié à une décarbonisation totale du système énergétique européen.


Crédit photo : Ecofys

Le 26 septembre, à Bruxelles, Gas for Climate, le consortium composé de sept grandes entreprises européennes de transport gazier (Enagás, Fluxys, Gasunie, GRTgaz, Open Grid Europe, Snam et Teréga) et de deux associations industrielles de gaz renouvelable (EBA et CIB), a remis au Commissaire européen chargé de l'action pour le climat et de l'énergie Miguel Arias Cañete un plan d'action visant à renforcer la production de gaz renouvelable. Le Commissaire Cañete a déclaré que l'Europe se doit de mener la lutte contre les changements climatiques et que la décarbonisation représente un bon business case. Le Commissaire a mis l'accent sur le fait que l'Europe a besoin de gaz décarbonisé, ce qui implique des quantités progressives de gaz renouvelable aux côtés de l'électricité renouvelable.


‘To-do list’

Le plan d'action propose une 'to-do list' composée de recommandations d'actions à l’attention des entreprises et décideurs politiques. Le consortium recommande entre autres un objectif européen ambitieux concernant la part du gaz renouvelable dans la consommation finale d'ici 2030. De plus, le plan d'action préconise l'introduction de règles européennes harmonisées concernant la mise aux enchères de subsides pour les énergies renouvelables et le calcul d'un support basé sur les tarifs. Les mécanismes de support devraient favoriser une réduction des coûts de production de gaz renouvelable et récompenser la valeur apportée par l'énergie renouvelable pilotable à l'ensemble du système énergétique. Le plan d'action appelle également à des mesures destinées à faciliter le commerce transfrontalier de gaz renouvelable.


Le plan d'action suit une étude d'Ecofys sur le gaz renouvelable

Le plan d'action suit une étude d'Ecofys, une entreprise du groupe Navigant, publiée en février dernier, qui démontrait qu'il était possible de produire plus de 120 milliards de m3 de biométhane (en partie basé sur le modèle innovant du “Biogasdoneright”) et d'hydrogène vert en Europe. L'étude montrait également qu'utiliser ce gaz dans l'infrastructure gazière existante engendrait une économie de près de 140 milliards d'euros par an de coûts sociétaux dans un système énergétique zéro émissions, comparé à un système « tout électrique ».


Suivi

Le plan d'action de Gas for Climate sera encore peaufiné et mis à jour en 2019 sur la base d'avis supplémentaires et d'une analyse du futur rôle du gaz dans un système décarbonisé. L'analyse actuellement réalisée par Gas for Climate sur l'hydrogène, le système de capture et stockage de carbone ainsi que sur la future demande énergétique dans les secteurs de l'industrie et du transport donnera lieu à un prolongement de l'étude précédente du consortium, dont la publication est prévue début 2019. À l'heure actuelle, le consortium a déjà publié une analyse additionnelle sur la mobilisation des résidus de biomasse ligneuse pour la production de biométhane. Le consortium a ainsi prouvé qu'il était possible d'augmenter la production de biométhane à partir de résidus ligneux.


Thierry Trouvé, CEO de GRTgaz, a déclaré au nom de l'ensemble du consortium de Gas for Climate : “Le plan d'action sert à prouver notre engagement clair et univoque vis-à-vis de la transition énergétique et de la décarbonisation du réseau gazier européen. Il fournit des recommandations sur la manière d'augmenter l'utilisation et la production de gaz renouvelables ainsi que de faciliter leur commercialisation et leur transport. Il présente également nos plans jusqu'à 2030 avec des projets concrets conduisant aujourd'hui la transition énergétique en préparation du système énergétique neutre en carbone de demain."


Kees van der Leun, Directeur d'Ecofys, entreprise du groupe Navigant : "Notre étude démontre qu'il est possible d’intensifier la production de gaz renouvelable au sein de l'UE pour atteindre un volume de 122 milliards de m3 d'ici 2050, et ce, en utilisant à la fois l'hydrogène et le biométhane. Cela permet d'économiser chaque année 138 milliards €, comparé à un scénario sans gaz."


Contact

Fluxys Belgium
Rudy Van Beurden
Tél: +32 (0)2 282 72 30
rudy.vanbeurden@fluxys.com



Retour à l'aperçu

Aide pour l’utilisation des opérateurs de recherche

Utilisez les "guillemets" pour rechercher une série de mots ou une phrase dans un ordre précis.

Opérateurs booléens

Vous pouvez trouver un groupe de mots ou une phrase en utilisant les liens AND, OR, NOT : Ces opérateurs booléens sont utilisés pour combiner les termes dans le champ de recherche.

 

  • AND : Tous les termes recherchés doivent être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme AND Poire reprend les publications contenant à la fois les mots Pomme et Poire.

     

  • OR : Au moins un des termes recherchés doit être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme OR Poire reprend les publications contenant soit le mot Pomme soit le mot Poire, ou les deux à la fois.

     

  • NOT : Le terme précédé de NOT ne doit pas être repris dans la publication. Le résultat pour la recherche Pomme NOT Poire reprend les publications contenant le mot Pomme mais pas le mot Poire.